Les différents types de réseaux

On distingue différents types de réseaux (privés) selon leur taille (en terme de nombre de machines connectées entre elles), leur vitesse de transfert de données ainsi que leur nombre étendu dans un espace géographique. En général on parle de trois catégories de réseaux principaux:

– LAN (Local Area Network)
– MAN (Metropolitan Area Network)
– WAN (Wide Area Network)

Cependant, il existe deux autres types de réseaux :
– TAN (Tiny Area Network) identique au LAN mais moins étendu (2 à 3 machines).
– CAN (Campus Area Network) identique au MAN (avec une bande passante maximale entre tous les LAN du réseau).

Les LAN : Réseau local LAN (Local Area Network) en français Réseau Local

 C’est un réseau informatique à une échelle géographique relativement restreinte. Il est utilisé pour relier entre eux les ordinateurs : par exemple d’une habitation particulière, d’une entreprise, d’une salle informatique, d’un bâtiment.

L’infrastructure est privée et est gérée localement. À l’intérieur, ou « sur » le réseau local il y a des ordinateurs fixes ou portables connectés par des câbles ou sans fil (Réseaux locaux sans fil : WLAN). Ces deux mondes communiquent par l’intermédiaire d’une box ou d’un modem ADSL fourni en général par les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) majoritairement payants comme en France, Orange, Free, Bouygues, SFR et autres.

La taille d’un réseau local peut atteindre jusqu’à 100 voire 1 000 utilisateurs.

En élargissant le contexte de la définition aux services qu’apportent le réseau local, il est possible de distinguer deux modes de fonctionnement dans un environnement :

  •  « paire à paire : P2P » (en anglais peer to peer), dans lequel il n’y a pas d’ordinateur central et chaque ordinateur a un rôle similaire,
  • « client/serveur », dans lequel un ordinateur central fournit des services réseaux aux utilisateurs. Les MAN (Metropolitan Area Network) interconnectent plusieurs LAN géographiquement proches (au maximum quelques dizaines de km) à des débits importants. Technologies utilisées : Ethernet (sur câbles de paires torsadées), ou Wifi.

Les MAN : Réseau MAN (Metropolitan Area Network) :

C’est un réseau métropolitain qui désigne un réseau composé d’ordinateurs utilisés dans les campus ou dans les villes.

C’est l’interconnexion de plusieurs LAN géographiquement proches (au maximum quelques dizaines de km) avec des débits généralement importants.

Un MAN permet à deux nœuds (ordinateurs) distants de communiquer comme s’ils faisaient partie d’un même réseau local.

Un MAN est formé de commutateurs ou de routeurs interconnectés par des liens haut débit qui utilisent généralement des fibres optiques.

Ces réseaux peuvent être placés sous une autorité publique ou privée comme le réseau intranet d’une entreprise ou d’une ville. Ils permettent donc pour une société ou une ville de contrôler elles-même leur réseau.
Ce contrôle comprend la possibilité de gérer, surveiller et effectuer des diagnostics à distance, à la différence de la connexion WAN, pour laquelle on doit se fier à son fournisseur d’accès pour
gérer et maintenir la liaison entre elle et son bureau distant. Par exemple, une ville peut décider de créer un « MAN » pour relier ses différents services disséminés et mutualiser ses ressources, sur un rayon de quelques kilomètres et en profiter pour louer cette infrastructure à d’autres utilisateurs.

Ce type de réseau mutualisé est devenu une référence nationale puisqu’il permet de réaliser un infrastructure de Multi-services pour véhiculer :

  • de la téléphonie,
  • de la vidéo surveillance urbaine,
  • de la télégestion des feux tricolores,
  • des installations de chauffage,
  • des parkings,
  • de l’éclairage,
  • des Hôtels de Ville …

Technologies principalement utilisées : Fibre optique, ondes radios (WiFi) formées de commutateurs ou de routeurs interconnectés par des liens haut débit (en général en fibre optique).

Les WAN : Réseau WAN (Wide Area Network) ou réseau étendu

Le réseau Internet (WAN) est un réseau couvrant une grande zone géographique, à l’échelle d’un pays, d’un continent, voire de la planète entière.

Il permet l’interconnexion de réseaux locaux et métropolitains vers l’internet mondial. L’infrastructure est en général publique.

Le plus grand réseau WAN et le plus connu est le réseau INTERNET qui se situe à l’extérieur du réseau dit local, c’est à dire de l’autre côté de la « box » (Livebox, Freebox, Neufbox, Alicebox ..).

Il existe un réseau que l’on nomme communément internet. Les fournisseurs d’accès à internet payant, les FAI, (Orange, Free, Bouygues, SFR, autres) fournissent l’accès à ce réseau.

Diverses technologies utilisées non exhaustives : Câble, fibre optique, satellite, technologie sans fil (2G, 3G, 4G et ondes hertziennes type IoT).

Les débits disponibles sur un WAN résultent d’un arbitrage avec le coût des liaisons (qui augmente avec la distance) et peuvent être faibles.

Les WAN fonctionnent grâce à des routeurs qui permettent de « choisir » le trajet le plus approprié pour atteindre un nœud du réseau.

cb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *